Semblant d'y croire

by Jeanphilip

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digipack avec livret et paroles

    Includes unlimited streaming of Semblant d'y croire via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      $10 CAD or more 

     

  • Buy Disc

1.
00:19
2.
3.
4.
05:57
5.
6.
7.
8.
02:51
9.
05:19
10.
11.
12.
13.
14.

about

Même si on connaît la route, on peut quand même s’y perdre.

credits

released February 19, 2008

LE BAND
Jeanphilip : voix, guitares, percussions, orgue, clavier et programmation
Jeff Bougie : basse et orgue
Shampouing : guitares, orgue, harmonica et voix d’accompagnement
Jean-Philippe Fortier : batterie

LES INVITÉS
Nicholas Pinette : claviers, orgue et programmation sur 2, 3, 4, 5, 9, 11, 12 et 13
Éric Goulet : guitare sale sur Mon frère
Benoit Pinette : piano et clavier sur Mon frère

LE CONTENU
PAROLES ET MUSIQUE : Jean-Philip Tanguay
Je cognerai à ta porte : musique de Jean-Philip Tanguay et Jeff Bougie
Un peu d’espoir / Semblant d’y croire : musique de Jean-Philip Tanguay, Jeff Bougie et Benoit Villeneuve
Je les ai vus : extrait du texte Le Temps des bouffons (Pierre Falardeau)
RÉALISATION : Jeanphilip
ARRANGEMENTS : Jeanphilip
STUDIOS : Enregistré par Benoit Villeneuve et Jean-Philip Tanguay dans la grosse ouate sale des studios du Bunker d’Auteuil (Vieux-Québec). La batterie (sauf Mon frère) et la guitare à Mono (Mon frère) ont été enregistrées par George Pelekoudis au Studio Vox (Montréal).
TECHNICIEN BATTERIE : Philippe Lévesque
MIXAGE : Benoit Villeneuve et Jean-Philip Tanguay, Studio Clan Destin (Québec)
Mon frère a été mixée au Studio du Roi (Québec) et pré-masterisée par Stacy Le Gallee (Montréal).
MASTERING : Ryan Morey

LE CONTENANT
DIRECTION ARTISTIQUE : Marie-Noëlle Morrier et Jeanphilip
GRAPHISME : Marie-Noëlle Morrier (marienoellemorrier(a)hotmail.com)
PHOTOS : Chantal Bonneville, Jean-Philip Tanguay, Jeff Bougie et Benoit Villeneuve
PEINTURE : Michel Pelchat, La Porte, 1989

Web | www.jeanphilip.com
Liste d'envois | www.jeanphilip.com/contact
Lien presse | www.bunkerdauteuil.com/artistes/jeanphilip
Disques, Booking, Médias
 | www.bunkerdauteuil.com

tags

license

all rights reserved

about

Jeanphilip Québec, Québec

Quebec City's Jeanphilip delivers a unique style of North American rock distilled with European influences, and slips into a little 80’s atmosphere for good measure. Thanks to the simple yet melodic bass lines, heavy guitars, and flirtation with folk and electronic sounds, this quartet helps to keep rock relevant. ... more

shows

contact / help

Contact Jeanphilip

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Je veux prendre mon char
Être sérieux fait beaucoup trop mal
Continuons la recherche spatiale
Travaillons comme des forcenés
Déployons notre sainte liberté

Luttons pour le prix de l’essence
Prions et gardons nos distances
Polluons les pousses encore en germe
Tout a forcément un terme

Comme mon char
Je veux prendre mon char

On croit et vote pour des cons
Nous voulons de la bonne télévision
Rêvons de ce qu’il y a de plus beau
J’espère que demain il fera chaud

Quelqu’un se pose des questions
Est-ce réel ou de la science-fiction
Si nous vivons dans un monde idéal
Expliquez-moi pourquoi le mal
Track Name: Semblant d'y croire
Je rêve de déraison, de colère
De quoi ai-je peur, une chimère
Elle entre et moi je rigole
Je veux m’étendre sur le sol

Mais où va-t-on avec notre guerre
Sait-on qui est-ce qui perd
Faut voir tout ce grabuge
Croire en ce qu’on juge

Comprendre que tout est possible
Que je ne suis pas ta cible
Voir la paix qui existe
Dire adieu aux moments tristes

Je fais semblant d’y croire

Je veux contempler l’ivresse
Qui saisit telle une caresse
La joie d’être intrigué
De savoir qu’on peut aimer

Est-ce qu’il y a un peu d’espoir

Je sais oublier
Je peux très bien crier
Ou te décevoir
Et ne plus jamais te voir
Track Name: Mon frère
Mon frère m’exaspère
Grand peuple à genoux
Qui aime la gale
Avoir mal

Sadique, maso et fier
Appâté par un os
Un chien fier

J’ai les bleus
J’étouffe
Je suis mauve
Un mauve violet
Ou violé

Remettre en question
Un espoir, un désir
Attendre ou tendre
Attendre ou tendre

Le regard au nombril
Un mal dans le cou
Myope du cou
Myope à genoux

Des armes et des mots
Vont et viennent
Track Name: Matin sans café
Tout a commencé
Un matin sans café
J’ouvre la fenêtre
Un majestueux hêtre
Derrière cet arbre
Quelque chose de macabre

Je suis revenu
Je m’étais perdu
Oublié qui j’étais
Ce que je voulais
Ce qu’elle était
Cet ange qui nous chavirait

Mais l’arbre a poussé
Et la chouette envolée
Des désirs en fumée
De la peine en purée
Où vais-je en vérité
Je ne me suis pas noyé

Que le temps a passé
Un matin sans café

J’étais derrière cet arbre
Vous savez le macabre
À me torturer
À le contempler
Je vais aller en acheter
De ce foutu café
Track Name: Ville de honte
Tout est beau dans la cité
Gens heureux non perturbés
Je suis chez moi, le climat est frêle
J’entends les moteurs de la grêle

Je sors et croise dans la pénombre
Marcheurs de cette ruelle sombre
Portant le miroir de la nuit
Sur leurs visages pâles et endoloris

J’avance aux limites du bourg
Ça sent la casse sans détour
Les yeux de Saint-Jean se ferment
J’étouffe et la déroute gouverne

Ils étaient là tout à l’heure
Les casseurs, les nettoyeurs
Rats de la soustraction
Matraque et répression

Trop longtemps je t’ai cherchée
Avec la peur de t’oublier
La main gauche de ma patrie
Prête à bouger quand on sévit

Grand malaise, mais je suis bien
Pauvre et chez les miens
Je comprends, ô grand malheur
Que le mot bourgeois vient de «burger»
Track Name: Je les ai vus
Ils sont pareils partout... à New York, à Paris, à Mexico. Je les ai vus à Moscou vomir leur champagne et leur caviar sur leurs habits Pierre Cardin. Je les ai vus à Bangkok fourrer des enfants, filles ou garçons, pour une poignée de petit change. Je les ai vus à Montréal dans leur bureau avec leurs sales yeux de boss, leur sale voix de boss, leur sale face de boss, hautains, méprisants, arrogants. Des crottés avec leur chemise blanche pis leur Aqua Velva. Minables avec leur Mercedes pis leur raquette de tennis ridicule. Comme des rats morts. Gras et épais avec leurs farces plates pis leurs partys de cabane à sucre. Pleins de marde jusqu'au bord à force de bêtise et de prétention. Crosseurs, menteurs, voleurs. Et ça se reproduit de père en fils. Une honte pour l'humanité!
Track Name: Les porcs
C’est à toi que je m’adresse
Toi qui en as plein les poches
Toi qui manges bien
Toi qui bois bien
Tu oses sourire
Tu oses mentir
La honte, est-ce que tu sais au moins c’est quoi

Tu as volé
Tu nous as volés
Et tout ça pour que je t’aime
Sache que ma solitude
Ma grande solitude
Se porte bien
Seule, sans toi et ta bande d’enculés

Prendre mon argent
Un prétexte mais quel prétexte
Me convaincre mais de quoi
Que tu es bon mais non
Tu en as profité pour t’engraisser
Pourri à cravate
Sale porc qu’on gave

Aujourd’hui est un grand jour
Ta journée, notre journée
Tu seras le premier
Quelle chance tu as
Tu seras un symbole
Quelle chance tu as
Tu le vois ton rêve artificiel
Tu le vois ton rêve
Track Name: Je nage
Le temps qu’il faudra
Pour atteindre son but
Un jour il trouvera
Ce qu’il n’espérait plus

Dormir, je veux dormir
Avec elle l’astre du jour
La délivreuse me fait frémir
Elle m’a dit bonjour

Comment sortir de l’eau
Je nage sans me noyer
Comment sortir de l’eau
Je nage dans un métier

Au large sans ambages
J’ai le cœur au poing
Les mots sur tes pages
Lorsque je serai loin
Track Name: Les mouches dégèlent
Je suis là et j’attends comme une mouche le dégel
Track Name: Je cognerai à ta porte
Combien de temps avant que la pluie ne tombe couleur café
Va-t-on entendre l’arbre crier : longue vie au moteur
Qui donc profite des richesses des autres
Tout un monde de rêve mais le rêve à qui

Combien de gens se lèvent des matins de confort
À qui appartiennent-ils, à quel prix je les ai
Au soleil pour deux semaines, suis-je heureux comme il faut
Toute une vie de rêve mais le rêve à qui

Je bois à la terre qui tourne encore et encore
Ce qu’il y a dans le cœur ne meurt pas

C’est pour quand le futur, j’ai bien d’autres questions
Alcool, existeras-tu
Je cognerai à ta porte
Track Name: Pourquoi le mal
Être sérieux fait beaucoup trop mal
Continuons la recherche spatiale
Travaillons comme des forcenés
Déployons notre sainte liberté

Luttons pour le prix de l’essence
Prions et gardons nos distances
Polluons les pousses encore en germe
Tout a forcément un terme

Comme mon char
Je veux prendre mon char

On croit et vote pour des cons
Nous voulons de la bonne télévision
Rêvons de ce qu’il y a de plus beau
J’espère que demain il fera chaud

Quelqu’un se pose des questions
Est-ce réel ou de la science-fiction
Si nous vivons dans un monde idéal
Expliquez-moi pourquoi le mal
Track Name: Donne-moi des fleurs
Arrache-moi la tête
Je me sens si bête
Quand je suis près de toi
J’en perds la foi

Arrache-moi le cœur
Ma petite soeur
Si ta vie s’envole
Mon âme se viole

Pourquoi tu meurs
Pourquoi je pleure
Même quand tu vis
Il reste des cris

Arrache-moi des mots
Il fait très beau
Je ne sais pas quoi te dire
Je ne veux pas mentir

Arrache-moi donc tout
Donne-moi des fleurs
Arrache-moi donc tout
Pour que cessent mes pleurs

Arrache-toi ton vol
J’ai les pieds au sol
On n’ira plus à la mer
Putain de cancer
Track Name: Un peu d'espoir
Je rêve de déraison, de colère
De quoi ai-je peur, une chimère
Elle entre et moi je rigole
Je veux m’étendre sur le sol

Mais où va-t-on avec notre guerre
Sait-on qui est-ce qui perd
Faut voir tout ce grabuge
Croire en ce qu’on juge

Comprendre que tout est possible
Que je ne suis pas ta cible
Voir la paix qui existe
Dire adieu aux moments tristes

Je fais semblant d’y croire

Je veux contempler l’ivresse
Qui saisit telle une caresse
La joie d’être intrigué
De savoir qu’on peut aimer

Est-ce qu’il y a un peu d’espoir

Je sais oublier
Je peux très bien crier
Ou te décevoir
Et ne plus jamais te voir